Elections européennes:
communiqué de l'Action Française


L'Action Française 27 mai 2019 11:54 Communiqués Elections européennes

VK

 

Paris, le 26 mai 2019

Ces élections si peu françaises démontrent une nouvelle fois le danger de la démocratie au service de l’étranger. Le système des partis fait se diviser les Français entre eux, y compris les Français de bonne volonté attachés à la souveraineté nationale et à l’intérêt supérieur de la France (plusieurs listes patriotes en concurrence).
La démocratie c’est la mort, la démocratie c’est le mal. Scandaleusement, comme à chaque élection en France, la démocratie permet à des partis dont les idées sont aux antipodes du bien commun, de se faire entendre.
Néanmoins les résultats de ce scrutin mettent en lumière la vitalité du pays réel qui réclame que l’Etat soit fonctionnaire de la société. Les suffrages accordés au Rassemblement National ainsi qu’aux autres listes eurosceptiques révèlent la volonté des Français d’en finir avec l’abandon de notre souveraineté nationale au profit de l’oligarchie internationale et de la finance anonyme et vagabonde. Les Français réclament de surcroît la sécurité, l’arrêt de l’invasion migratoire et la fin du matraquage fiscal.
Ces élections démontrent enfin que le projet européen est un leurre et que l’UE est un système de broyage des identités nationales. Il ne peut y avoir de bonne république Française, il ne peut y avoir de bonne Union Européenne.
Par conséquent, l’Action Française invite les Français à conclure à la nécessité de restaurer l’autorité qui saura garantir les libertés d’en bas, contre le fédéralisme européen, osons la monarchie fédérative.

A bas la république
Vive le Roi.

Le Comité Directeur de l'Action Française
Le Bureau Politique de l'Action Française